La trouvaille du week-end - Part 1


Samedi, 12h30. Je pousse laborieusement le chariot qui se refuse à avancer. Le coffre de la voiture se remplit de beurre, de bière et de bon vin, seulement pour la rime de cette belle consonne. Tâche hebdomadaire inévitable. Mais soudain l'appel de l'Urbex retentit. A quelques dizaines de mètres du parking, se dresse une grande bâtisse aux volets qui claquent, aux murs délabrés, aux vitres brisées. L'exploration urbaine c'est aussi une grande part de hasard, s'il existe. Un dernier regard pour le supermarché derrière moi et je laisse cette poésie du quotidien pour en retrouver une autre.






Chucky was here !

 

 


A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire