La Puda de Montserrat


C'est à quelques enjambées de l'abbaye bénédictine de Montserrat, en Catalogne, que l'on peut découvrir une étrange station balnéaire abandonnée.


Loin de la foule qui vient admirer la Vierge noire située au cœur du monastère, je me retrouve malgré tout dans un silence quasi religieux.


C'est bien ici, la Puda de Montserrat, station balnéaire créée en 1870 et abandonnée depuis des lustres. Une photo d'archives, juste après la mienne.



Je déambule devant quelques cellules,  


et je finis par m'engouffrer dans l'une d'elles.
L'arrière donne sur un couloir long, étroit et sympathique.


Sur ma gauche, une salle beaucoup plus grande conserve encore quelques souvenirs 
de son visage d'antan.



 
 Nourriture pour gentil toutou ? Vu le lieu, et d'autres photos trouvées ici et là,
 je reste sur mes gardes...


Me voilà enfin devant la façade principale. Un chat vient de détaler. Je me retourne. Rien.


 

L'entrée offre une belle porte sur laquelle je n'hésite pas à placarder un livre.
 



Cimetière de l'effroi, de Donald Wandrei. Un chef-d’œuvre de l'épouvante...

 

Je continue la visite. A chaque détour, je m'attends à croiser un visage. 
Pourtant il n'y a que moi, ici, c'est bien ça ?
 


Une salle de bain, une chambre, un escalier majestueux effondré, 
puis encore et encore ces longs couloirs lugubres qui semblent t'aspirer. 
L'odeur méphitique qui se dégage de celui-ci me laisse croire un instant 
que je vais buter sur un cadavre.
 

 Même si je le redoute, je jette un coup d’œil à l'intérieur de chacune des chambres.


Certains disent que ce lieu est habité par quelques fantômes et n'hésitent pas à venir filmer la nuit, à la recherche d'orbes mystérieux ou d'ectoplasmes grimaçants.


Moi, je n'ai trouvé que cette cocotte catalane !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire